Infos
Twitter:
 

Accueil du site > Actu. > Un indoor pleine nature

Un indoor pleine nature

 Parue le : vendredi 22 février 2013

Quelle fête ! Le Derby d’attelages sur traineau de Québec aura célébré comme il se doit son dixième anniversaire. Un temps printanier (-10°), un soleil resplendissant après les averses de neige du vendredi. Une ambiance que seuls les Québécois savent entretenir et partager. Et une compétition de toute beauté. En effet deux nouvelles nations (Belgique et Hollande) se seront jointes aux Français et Américains pour disputer aux Rois de la glisse canadiens l’insigne honneur de monter sur l’une des marches du podium, en simple ou en paire. Bref, frissons garantis. Et aucune occasion d’attraper froid !

10e Derby Saint-Hubert de Québec (15 au 17 février) : un indoor pleine nature.

22 attelages en simple, 12 en paire. Des sleighs (traineaux) rutilants et des chevaux de race Quarter Horse, Appaloosa, Morgan, Canadien, Haflinger, Standarbreds (trotteur) …, impatients d’avaler cette dernière manche du circuit d’hiver des Derby sur neige avant la grande finale du week-end suivant. Les plaines d’Abraham de Québec se sont transformées en un superbe indoor pleine nature, fort de ses 700 mètres de parcours ponctués de deux hasards (obstacles) et d’une douzaine de portes. La règle est simple : négocier dans le meilleur temps et sans faire tomber ces maudites petites balles jaunes ! Et pour corser le tout, montées descentes et devers sont au programme, la neige étant par ailleurs travaillée pour assurer la meilleure glisse. Et bien évidemment les sleighs sont dépourvues de freins. L’art du menage et la science des trajectoires sont assurément mis à contribution. Et sur ce point nos meneurs « venus d’ailleurs » se seront vite familiarisés à cette autre manière d’aborder l’attelage de compétition.

Un vendredi pour prendre ses marques. Une matinée du samedi pour parfaire ses réglages. Puis sous les commentaires d’une Claudette Dumont déchainée délivrant son célèbre « C’est un départ », deux manches qualificatives pour gagner le droit de participer aux finales du dimanche après-midi.

C’est étonnant de vitesse, de précision, de puissance et d’agilité. Ces chevaux si peu cramponnés se jouent littéralement de la glisse et avalent portes et hasards d’une façon déconcertante. Certes il y a quelques pertes d’équilibre, et cependant aucune « cabane sur le chien » ne se sera invitée à cette 10e édition du Derby St Hubert de Québec.

Indétrônables


François Dutilloy avait connu la déception, l’an passé, d’une élimination aux portes de la finale, pour bris de mousqueton. Notre Picard aura pris cette année ses précautions en emportant dans sa valise, une collection de mousquetons pour parer au pire et offrir de ce fait aux propriétaires des chevaux, un cadeau des plus utiles. Engagé dans la catégorie en paire, il aura eu fort à faire certes face aux ambitions québécoises des Hug, Dagenais, Beaupré, Montembeault et autre Daigle (le vainqueur de l’édition 2012) mais aussi avec la venue des Hollandais De Ruyter et Paagman ainsi que de l’Américain Fairclough. Sacré plateau où les sans faute se sont additionnés, le chronomètre jouant son rôle de juge de paix pour désigner les 6 finalistes. Pour priver cette fois-ci à la régulière, François Dutilloy d’une première finale au Derby remportée par Joscelyn Daigle et ses Haflingers. Seul, l’Américain Fairclough aura su s’ouvrir les portes de cette ultime manche. Québec : 5, Reste du Monde : 1 !


"Sanction" du même acabit en simple avancé où Marion Vignaud aura tenté de contester l’hégémonie québécoise…, pour finir à une belle 5eme place. Et quelle bagarre entre Réjean Murry (et son formidable Quarter Horse de 8 ans, Moon Dale Power) et Jeannot Quirion.


De son côté, Michael Sellier aura appris qu’une qualification se construit sur deux manches. Sa remarquable performance du dimanche matin n’aura pas suffi à effacer les 4 balles tombées la veille.

Québec : 5 ; Reste du Monde : 1


Quant à la catégorie « simple intermédiaire », la joute que se seront livrées Véronique Blanchette Gauchet et Pierre Luc Olivier (photo) aura tourné à l’avantage du second. (Et six Quebecois en finale)

En 2013 et pour ce 10e Derby Saint-Hubert de Québec, les Rois de la glisse sont restés maître chez eux. François Durand

Rejean Murry

Joscelyn Daigle

Photos François Durand


resultat AT1 avancé


resultat AT1 intermediaire


resultat AT2 avancé