Infos
Twitter:
 

Accueil du site > Actu. > TREC : Des mules championnes de France

TREC : Des mules championnes de France

 Parue le : mardi 9 octobre 2012

Les 6 et 7 octobre à Pescalis, dans la région Poitou-Charentes, se sont déroulés les Championnats de France de TREC en Attelage (techniques de randonnée équestre de compétition). 30 équipes se sont disputées les podiums de différentes catégories.


Nathalie Rami, Olivier Panier et Marie-Pierre Lavie et leur paire de mules, champions de France 2012 de TREC en attelage


Discipline équestre des amateurs de pleine nature par excellence, le T.R.E.C en attelage est destiné à évaluer le couple cheval/meneur et équipier. Deux épreuves inspirées de difficultés rencontrées en randonnée attendaient les participants :

-le POR (parcours d’orientation et de régularité) qui demande une bonne gestion de l’effort du cheval et des connaissances en topographie.

20mn avant son départ chaque équipe découvre et reporte sur sa carte un itinéraire de 12 à 25 km qu’il devra respecter scrupuleusement. Des postes de contrôle, dont-ils ignorent l’emplacement sont dissimulés le long du parcours.

- le PTV (parcours en terrain varié) est composé de 16 difficultés naturelles ou simulées.Elles reproduisent des situations que les attelages peuvent rencontrer en pleine nature. Il s’agit de les franchir dans le calme et en toute sécurité. Plus que les performances, c’est l’efficacité et la franchise de l’équipe qui sont notées. Gué, pont, immobilité, « remiser », dévers, doline …, les difficultés s’enchaînent, alternant tronçons rapides et passages techniques nécessitant calme et minutie.

Parmi les chevaux et poneys, un attelage assez inattendu dans le monde de la compétition équestre : une équipe composé d’un mulet et d’une mule. Venant de la Région Centre, du centre équestre de la Licorne, Nathalie Rami, Olivier Panier et Marie-Pierre Lavie se sont fait remarqués grâce à leur attelage hors du commun.

En effet les mules, croisement de l’âne et d’une jument, sont assez méconnues. Autrefois utilisées dans les travaux de maraîchage ou de débardage, elles ont peu à peu disparues de nos campagnes. Animal réfléchi et ayant besoin d’une confiance totale en son meneur, elles sont souvent jugées à tort têtues, indomptables et sont peu valorisées en France.

Pourtant comme le font savoir une petite poignée de passionnés, leur pied sûr, leur courage, leur endurance en font un animal exceptionnel qui mérite d’être plus connu.

Et les mules de l’équipe de la Licorne ont participé à la valorisation de ce croisement !

Malgré des épreuves qui se sont avérées difficiles tant par les conditions météorologiques que par le niveau de cette compétition nationale, l’équipe « les grandes z’oreilles » ont coiffé les autres chevaux et finissent 1er dans leur catégorie paire et 1er au POR avec 297 points !

En espérant que cette démonstration au grand public fera changer les mentalités et pourquoi pas, reconnaître enfin les nombreuses qualités de ces fabuleux hybrides que sont les mules et les mulets !

Olivier Panier

Bravo aux "grandes z’oreilles"