Infos
Twitter:
 

Accueil du site > Actu. > Thibault Coudry face aux six meilleurs mondiaux (...)

Thibault Coudry face aux six meilleurs mondiaux !

 Parue le : vendredi 25 janvier 2013

Bordeaux, cru 2013 : neuf sur dix ! Cette année encore, c’est une note d’excellence dont peut être gratifié le plateau du Jumping de Bordeaux avec la présence de neuf des dix meilleurs cavaliers du monde. En attelage, le Français Thibault Coudry sera aussi de la finale de la Coupe du monde FEI.

Thibault Coudry, ici lors du marathon du CAI du Pin 2012 (photo François Durand)

Bordeaux, cru 2013 : neuf sur dix ! Cette année encore, c’est une note d’excellence dont peut être gratifié le plateau du Jumping de Bordeaux avec la présence de neuf des dix meilleurs cavaliers du monde.

Seul Nick Skelton, qui préfère profiter du soleil de la Floride auprès de sa compagne américaine, Laura Kraut, manque à l’appel. Sinon, le Jumping de Bordeaux fait carton plein côté Top 10 mondial, à commencer par le n°1, l’Allemand Christian Ahlmann qui vient de remporter l’étape allemande de Leipzig. Cette victoire lui assure définitivement sa qualification pour la finale de Göteborg du 24 au 28 avril. Ahlmann vient donc à Bordeaux pour la seule beauté du sport !

Le champion olympique et n°2 mondial, Steve Guerdat, n’est, pour sa part, pas encore qualifié pour cette finale. Il lui manque une dizaine de points, une affaire qui devrait être réglée à Bordeaux. De son côté, Marcus Ehning (n°4), un abonné des victoires bordelaises n’a plus de soucis à se faire quant à sa qualification. Tout comme le vainqueur de l’édition 2012, Kévin Staut (n°5), deuxième du classement général, pour qui gagner à nouveau l’étape bordelaise avec Silvana tient particulièrement à cœur.

La première femme au classement mondial, l’Australienne Edwina Tops-Alexander (n°6) n’est pas encore en finale malgré sa victoire de Genève. Il lui manque seulement quatre points. Une bonne place à Bordeaux pourrait lui suffire… à moins qu’elle décide d’être, enfin, la première femme à remporter ce Grand Prix Coupe du monde qui, depuis 1978, est l’un des tous derniers du circuit à rester le jardin privé des hommes !

Si le n°7 mondial, le Suisse Pius Schwizer, vainqueur de l’autre étape française, à Lyon en novembre dernier, a déjà son billet pour Göteborg en poche, c’est plus compliqué pour le n°8 et champion d’Europe, le Suédois Rolf-Göran Bengtsson 29ème du classement provisoire. Meilleure position pour les n°9 et 10 mondiaux, les Hollandais Marc Houtzager (13ème, mais il lui manque 6 points) et Gerco Schröder (18ème) qui viendront chercher une qualification pour la finale. Un bon résultat à Bordeaux sera crucial pour eux.

D’autres stars du circuit, comme les Allemands Marco Kutscher et Ludger Beerbaum sont également très en retard sur leur feuille de route vers Göteborg. Ce dernier, bien qu’il soit souvent passé tout près, n’a pas encore gagné à Bordeaux…

Trois Français déjà en finale… ou presque

Deuxième meilleure cavalière du monde, la Française Pénélope Leprévost (n°11), n’est, avec 33 points, pas loin du compte… mais une Marseillaise pour une première victoire féminine à Bordeaux aurait de la classe !

Du côté des autres Français, si Roger-Yves Bost (n°14 mondial et 9ème du classement de la Coupe du monde) est déjà pratiquement qualifié grâce notamment à sa victoire finlandaise, les autres sont très loin du compte : Michel Robert est 43ème avec 10 points, Simon Delestre 45ème avec 9 points. Une mission quasiment impossible qui passerait obligatoirement par deux classements dans les trois premiers sur les trois dernières étapes restant à courir.

Attelage : Thibault Coudry face aux six meilleurs mondiaux !

On connaît depuis dimanche la liste des six finalistes de la Coupe du monde d’attelage. Six protagonistes parmi les dix meilleurs de la discipline qui se sont affrontés entre eux depuis le début de la saison indoor. Pour être franc, cette finale de la Coupe du monde se résume en une question : qui pourrait battre le tenant du titre et double champion du monde, l’Australien d’Angleterre, Boyd Exell ? La réponse est quasi certaine, mais les Hollandais ne l’entendront pas de la même façon. A un an et demi des Jeux Equestres Mondiaux de Normandie, il sera intéressant de suivre la performance du Français Thibault Coudry au cœur de cette élite.

Les finalistes de la finale de la Coupe du monde de Bordeaux : Boyd Exell (AUS), IJsbrand Chardon (NED), Koos de Ronde (NED), Tomas Eriksson (SUE), Theo Timmerman (NED), Jozsef Dobrovitz (HUN). Invité : Thibault Coudry (FRA) 

Voltige : Andréani, pour une victoire à Bordeaux.

Victorieux à Leipzig le week-end dernier, le maestro français de la discipline, le champion du monde Nicolas Andréani avait déjà le regard tourné vers Bordeaux. Une troisième victoire en trois sorties lui permettrait de prendre l’ascendant sur son rival direct, le Tchèque Lukas Klouda, qu’il a battu en Allemagne, en prenant la tête du classement provisoire.

Participeront à l’étape bordelaise : Nicolas Andreani (FRA), Ivan Nousse (FRA), Koen Akkermans (NED), Dustin Wilschut (NED), Josef Zelinka (CZE) et Gabe Aniello (USA).

Chez les femmes, la Suissesse Simone Jäiser devrait pouvoir profiter de l’absence de l’Italienne Anna Cavallaro pour prendre la tête du classement provisoire avant la finale. Bien que n’ayant aucune chance de se qualifier pour la finale, la Française Manon Noël tentera de jouer sa partition dans ce concert de championnes.

Elles seront quatre concurrentes : Simone Jäiser (SUI), Carola Sneekes (NED), Silvia Stopazzini (ITA) et Manon Noël (FRA).

Jumping International de Bordeaux, Coupes du monde de Saut d’obstacles, Voltige & Attelage - Du 8 au 10 février 2013

 Communiqué du 25/01/2013