Infos
Twitter:
 

Accueil du site > Actu. > La traction animale sur les chantiers de l’innovation

La traction animale sur les chantiers de l’innovation

 Parue le : vendredi 2 décembre 2011

Le dernier Hors-série de Sabots magazine est en kiosque...


« La traction animale sur les chantiers de l’innovation ». (Villes et Territoires, Environnement, Débardage, Agriculture, Maraîchage… Matériels et Formation), ainsi s’intitule le Hors-série n°6 de Sabots magazine.
Quel que soit le secteur d’activité, la traction hippomobile se structure et s’organise. De l’Italie, à l’Ile-de-France, du Morbihan au Lac Léman, de la Basse-Normandie à la région Midi-Pyrénées, de Laval en Argentan, le constat est sans appel, le cheval et toutes les applications qui l’entourent, pour les travaux et les déplacements, répondent à un besoin en pleine croissance (un mot qui fait bien plaisir à entendre par ces temps de crise !) de professionnels - agriculteurs, maraîchers, débardeurs…, de collectivités -mairies, communautés de communes, associations, centres de formation…, mais également de particuliers…
Parce que le monde bouge : un pied de nez au folklore
Se déclinant dans le loisir, le sport, la compétition, le travail dans différents secteurs d’activité économique et devenu même aussi accessible aux valides qu’aux personnes à mobilité réduite, l’équipement hippomobile a oublié d’être ringard, ayant mis de côté depuis longtemps déjà ce que les nostalgiques d’un passé révolu auraient souhaité qu’il restât, en le reléguant dans des tâches de second plan, se bornant aux kermesses de fêtes estivales de villages, de moissons ou de concours de labours, histoire d’amuser la galerie de néo-ruraux en mal de nature ! Que nenni, parce que le monde bouge et avance inexorablement à grands pas, comme un pied de nez au folklore, des précurseurs ont réhabilité le cheval, en lui confiant, non seulement, une large gamme de missions, mais surtout, en lui offrant toutes les conditions techniques optimales, pour lui permettre de les accomplir efficacement, avec le plus grand confort et en toute sécurité, dans un souci autant de rentabilité économique que d’impact écologique. Le résultat parle de lui-même, à travers ces matériels tractés aussi divers que sont une remorque agricole, un avant-train, une charrue, un round baller, une herse, une benne hippomobile, un épandeur, une émousseuse, un diable de débardage ou bien un traîneau…

Hors-série N° 6 de Sabots magazine en kiosque et dans la Médiathèque du cheval - 84 pages - 5,20 €