Infos
Twitter:
 

Accueil du site > Actu. > JEM 2014, l’esprit d’équipe puissance 8

JEM 2014, l’esprit d’équipe puissance 8

 Parue le : mardi 10 avril 2012

Le Comité d’organisation Normandie 2014 s’enrichit de profils d’experts équestres pour orchestrer une organisation sportive à la hauteur de l’événement. Nommés au sein de la Direction des sports, les responsables des 8 disciplines officielles sont les acteurs d’une co-construction qui débutera en mai au Haras du Pin par trois journées d’échanges et des rencontres avec leurs homologues de la Fédération Equestre Internationale.


Les personnalités choisies sont d’abord des techniciens spécialistes de l’organisation de compétitions équestres, chacun expert dans sa discipline :

Concours de saut d’obstacles : Frédéric Morand, responsable technique du CSI Coupe du monde de Bordeaux,
Concours complet d’équitation : Jean-Marc Varillon, directeur technique du CCI 4* de Pau,
Dressage : Didier Ferrer, organisateur du CDI 3* de Biarritz et du CDI de Vidauban,
Attelage : Jean-Pierre Brisou, organisateur du Concours international d’attelage de Compiègne,
Endurance : Nicolas Wahlen, organisateur du CEI de Compiègne,
Voltige : Philippe Rossi, organisateur des championnats d’Europe 2011 et des championnats du monde 2012,
Reining : Michèle Pfender, juge international depuis 2002,
Para-Equestre : Didier Ferrer et un spécialiste qu’il reste à désigner.

Choisis pour leurs valeurs 

Ces choix résultent d’une étroite concertation entre le Comité d’Organisation, qui définit le cadre de leur mission, et la Fédération Française d’Equitation. Au-delà de leurs compétences techniques pointues, ils ont été retenus pour leur capacité à travailler ensemble, et, sur le plan humain, pour leur envie d’apporter aux autres toute la richesse de leurs expériences. Ils sont également en accord avec les valeurs qui signent l’édition 2014 des Jeux Equestres Mondiaux. Tous ces éléments ont été déterminants”, souligne Fabien Grobon, Directeur général du Comité d’Organisation.

Exploit  : celui d’une organisation sans faille, de l’accueil des délégations à l’entraînement et au déroulé de la compétition. La Direction des sports se met au service des compétiteurs pour favoriser l’excellence et offrir un spectacle sportif de haut niveau, dans des conditions optimales pour tous.

Respect : pour le bien-être des chevaux, des cavaliers, des meneurs et des voltigeurs, il convient de leur assurer un service irréprochable, de préparer des infrastructures de qualité et d’assurer le respect des règles sportives. 
Ouverture : les compétitions sont réfléchies avec le souci de la proximité entre athlètes et publics, pour que tous, initiés, passionnés, néophytes… vivent l’événement.
Transmission  : la Direction des sports se donne l’obligation d’assurer jusqu’en 2014 une formation de qualité de jeunes experts associés aux responsables de disciplines pour laisser un héritage au monde équestre et sportif, en Normandie et en France.

Missions et carnet de route

En relation étroite avec Laurent Cellier, Directeur des Sports, et avec les différents départements du Comité d’Organisation, chaque responsable établit un road-book pour sa discipline (recensement des besoins humains, matériels..) et devient, pendant l’événement, directeur de sa compétition.
Participant également à la formation des assistants et des bénévoles de l’organisation, le responsable de discipline s’investit dans une mission collective de réussite de l’ensemble de la compétition.
Chaque responsable a aussi un rôle d’ambassadeur auprès des compétiteurs et du monde équestre international.
« A 2 ans et demi de l’épreuve, nous entreprenons ce travail de préparation afin que les responsables des disciplines s’impliquent dans chacun des choix et jusque dans les moindres détails de l’organisation sportive, précise Laurent Cellier, Directeur des sports. Tout est mis en œuvre pour que les 8 disciplines battent au même rythme dans l’événement.” Les chefs de pistes sont en cours d’identification, leurs noms seront annoncés avant les Jeux Olympiques de Londres.
Serge Lecomte, Président de la Fédération Française d’Equitation se félicite du choix effectué. « La nomination des huit responsables de discipline complète un dispositif d’encadrement sportif de qualité, piloté par Laurent Cellier. J’ai confiance dans l’équipe de Normandie 2014 pour mener à bien l’organisation sportive de cet événement majeur pour l’équitation » conclut-il.

Les grandes étape :

2012 : la préparation de l’événement monte en cadence, les responsables construisent les programmes à partir d’une méthodologie partagée. Après les JO, des délégations étrangères sont accueillies pour découvrir les sites.
La Direction des sports sera aux Jeux Olympiques de Londres, bien sûr, pour analyser tous les points techniques, logistiques…, bénéficier du retour d’expériences des compétitions de mêmes niveaux, rencontrer les délégations mais aussi s’immerger pour prendre la mesure de la pression de l’événement,” ajoute Laurent Cellier.


2013 : le programme technique complet de toutes les disciplines est finalisé. Il comprend toutes les informations nécessaires pour le bon déroulement de la compétition, jusqu’à la remise de médailles. Il est transmis par le Comité d’Organisation aux délégations.
La France est le pays au monde qui organise le plus grand nombre d’événements équestres et a prouvé sa capacité à organiser des événements d’ampleur. Les Jeux Equestres Mondiaux FEI Alltech™ 2014 en Normandie écriront une nouvelle page de cette histoire en démontrant le savoir-faire de la France et de la Normandie en termes d’accueil et d’organisation.




4 questions à Jean-Pierre Brisou

Quelle est votre plus belle émotion cheval ?

Le titre de champion du monde par équipe (deux meneurs de mon association dans l’Equipe de France) en attelage à 1 cheval, en 2008 en Pologne. Et lorsque mon épouse est devenue vice-championne du monde en individuel lors de la même compétition. La Marseillaise et le drapeau tricolore flottant sur le mat le plus haut est une sensation forte et indescriptible.

Que représentent les Jeux Equestres Mondiaux dans votre parcours ?

Il y a un tel engouement populaire autour des JEM ! Pour l’attelage, discipline non olympique, les JEM sont comme les JO. C’est le sommet à atteindre, ils représentent le très très haut niveau.

Le brassage des cultures et disciplines équestres qu’offrent les JEM est très intéressant et passionnant. A titre personnel, j’ai eu la chance de participer aux JEM 94 à La Haye aux Pays-Bas comme coéquipier et chef d’équipe de Félix-Marie Brasseur (Médaille d’argent par équipe).

Quel est le challenge que vous aurez à relever dans votre discipline ?

Faire en sorte que tout se déroule pour le mieux, tant au niveau des meneurs que des spectateurs et que rien ne dérange la compétition probablement très intense.

A quoi pourra-t-on dire que vous avez réussi votre ambition des Jeux Equestres Mondiaux ?

Au sourire de tous les acteurs (meneurs, officiels et spectateurs) le jour de la remise des prix.



 
À propos des Jeux Equestres Mondiaux FEI Alltech™ 2014 en Normandie

Les Jeux Equestres Mondiaux FEI Alltech™ 2014 en Normandie ouvriront, en France, la voie à d’autres manifestations d’envergure : l’Euro de football 2016, le Mondial de Handball 2017 et la Ryder Cup de golf 2018.
Organisés tous les quatre ans, en alternance avec les Jeux Olympiques, sous l’égide de la Fédération Equestre Internationale (FEI), les Jeux Equestres Mondiaux constituent le plus grand événement équestre au monde. Ils se tiendront du 24 août au 7 septembre 2014.
L’événement rassemble huit disciplines sur quinze jours de compétition : Concours de Sauts d’Obstacles, Dressage, Concours Complet d’Equitation, Attelage, Reining, Voltige, Endurance et Dressage para-équestre. Il associe plus de 60 nations, près de 1000 cavaliers pour présenter aux 500 000 spectateurs attendus sur les sites des compétitions équestres du plus haut niveau.
www.jemfeialltech2014normandie.fr

Communiqué JEM FEI Alltech 2014 en Normandie