Accueil du site > Actu. > Championnat du monde FEI d’attelage à un cheval : cinq (...)

Championnat du monde FEI d’attelage à un cheval : cinq nations parmi les favorites

 Parue le : mercredi 14 octobre 2020

Dans une semaine à peine, les meilleurs meneurs de la planète auront rejoint Pau en vue d’une échéance que les passionnés du monde entier attendent : le championnat du monde FEI d’attelage à un cheval. Tour d’horizon des forces en présence… et des chances tricolores !

Les places ont été chères pour ce Championnat du monde FEI qui rassemble les meilleurs sportifs de cette discipline spectaculaire. Chaque nation a sélectionné quatre meneurs ; le chef d’équipe, à l’issue de la visite vétérinaire, déterminera qui de ces quatre meneurs représentera l’équipe (trois meneurs), et quel meneur courra pour le titre individuel. Plus de 50 pilotes sont ainsi attendus pour défendre les couleurs de leurs 15 nations.

Quelles forces en présence ?

Parmi les nations qui dominent l’attelage mondial, les Pays-Bas, la Pologne, l’Allemagne, la Suisse… et la France tireront, à coup sûr, leur épingle du jeu. Les podiums se joueront vraisemblablement entre ces cinq nations. Pays-Bas et France figurent parmi les favoris. Mais la Pologne, grande nation de l’attelage, notamment grâce à un élevage tourné vers la discipline, même si moins visible sur le circuit de préparation des grands championnats, sait très souvent être au rendezvous le jour J, et peut compter sur la fratrie Kwiatek, Weronika et Bartlomiej. Bartlomiej Kwiatek est tenant du titre avec Sonet, un étalon de douze ans attendu à Pau. L’Allemagne aligne également une sélection de trois meneurs très expérimentés et d’un jeune, Fokko Strassner, récent champion national. La Suisse, menée par Stefan Ulrich et son Pamino U, n’est également jamais très loin. A l’occasion du dernier Championnat du monde de la discipline, organisé à Kronenberg en 2018, les Pays-Bas s’étaient imposés, par équipe, sur la France et la Pologne. En individuel, Bartlomiej Kwiatek aux guides de Sonet, l’emportait sur la Néerlandaise Saskia Siebers (Axel) et la Française Marion Vignaud (Winston W), très en forme avec son nouveau cheval, First Quality, qui remportait cette année le CAI du Haras du Pin et à qui Pau réussit (elle s’imposait sur le Domaine de Sers en individuel en 2018). Ces trois meneurs seront à Pau. Côté français : Forts de leurs deux médailles lors du dernier Championnat du monde FEI, les Français arrivent en forme face à leur public. Quentin Simonet, conseiller technique national en charge de l’attelage à la Fédération Française d’Équitation détaille : « Les voyants sont au vert pour les meneurs français. Nos quatre chevaux sont très en forme, nos meneurs également. Ces quatre meneurs ont chacun des points forts différents mais parfaitement complémentaires. Nous avons une carte à jouer. Comme tous les compétiteurs engagés dans ce Championnat du monde FEI de Pau, les Français ont vécu une saison 2020 perturbée. Mais nous ne sommes pas les plus à plaindre, dans la mesure où nous avons malgré tout pu bénéficier d’une préparation intéressante, grâce à de courageux organisateurs français de concours nationaux et internationaux, dont ceux des CAI du Haras du Pin et de Chablis. » Les Bleus seront représentés par Magalie Aillaud (Fandango), Jean-Michel Olive (Sinnamari), Marion Vignaud (First Quality), en bronze individuel lors du dernier Championnat du monde FEI, et Fabrice Martin, aux guides de Lanzaro IFCE, précédemment mené par Renaud Vinck, deuxième du dressage avec Lanzaro à Kronenberg 2018. Cette récente combinaison Fabrice Martin-Lanzaro est à suivre : déjà l’an dernier, les deux signaient la meilleure performance tricolore lors du CAIO de Pau.

Rendez-vous mercredi 21 octobre pour la première journée de dressage et vendredi 23 octobre pour le marathon, l’épreuve phare de ce championnat !

 

Master-list complète du Championnat du monde FEI d’attelage à un cheval disponible en téléchargement sur l’appli « 5 Etoiles de Pau ».

Informations & billetterie en ligne : www.event-pau.fr